Coups de cœur de la bibliothèque historique

 (jpg - 278 Ko)

Les coups de cœur de la bibliothèque historique

Retrouvez régulièrement ici les coups de cœur des archivistes.

 (jpg - 101 Ko)

Le livre blanc du métro

Le livre blanc du métro est une publication de la Communauté urbaine de Lille de 1982. Il est référencé dans notre bibliothèque historique sous la cote 1C113.

Cet ouvrage se trouve dans le catalogue en ligne du Système Universitaire de Documentation (SUDOC) où il est localisé dans deux bibliothèques universitaires, l'Institut d'urbanisme et de géographie alpine de l'université Grenoble Alpes et l'Institut d'aménagement, de tourisme et d'urbanisme de l'université Bordeaux Montaigne.

Sa couverture comporte l'ancien "logo" de la Communauté urbaine de Lille dans lequel une rame du métro, Véhicule Automatique Léger (VAL) vient se placer au centre des blasons des villes de Lille, Roubaix, Tourcoing et Armentières. La 2e de couverture et la page de garde présentent une reproduction de la une et d'un article, «Aurons-nous un jour le métro Roubaix-Tourcoing ?» du journal L'Écho illustré du nord de la France du 29 mars 1924.

 (jpg - 6693 Ko)

Coupe de la station de métro "Gares"


Fin 1982, à l’aube de l’inauguration de la 1ère ligne du métro, paraît Le livre blanc du métro, une publication de la Communauté urbaine de Lille. Arthur Notebart, président de la CUDL, désireux de laisser une trace de l'historique du projet, en signe l'avant-propos. Le texte, écrit à la première personne du singulier pour Arthur Notebart, a été rédigé par Roger Dobrenel, secrétaire général à l'administration de l'époque.

En effet, l'aventure de la construction du métro sur le territoire de la métropole lilloise, débutée au début des années 1970, n'est pas seulement technique. Elle est également jalonnée de nombreuses démarches et tractations avec différents services de l'État. Elle se heurte aussi au mécontentement des riverains sur les nuisances causées par les travaux de construction ainsi qu'à l'appréhension des habitants du territoire : «Qui voudrait monter dans un métro sans conducteur ?».

À travers cet ouvrage, Arthur Notebart nous relate dans le détail toute la genèse du VAL: des origines du projet jusqu'à la veille de son inauguration en avril 1983.

Riche en anecdotes, détails techniques et financiers ainsi qu'en illustrations inédites, il se révèle être un ouvrage incontournable et essentiel pour qui entreprend ou effectue un travail de recherche sur le métro VAL et pour tous les amateurs de son histoire.




Cet ouvrage est consultable dans notre salle de lecture mais aussi directement en ligne en cliquant sur l'image