Déchets ménagers - Usine de tri des déchets ménagers d'Halluin - niveau difficile

La loi du 15 juillet 1975 instaure que tout producteur de déchets est responsable du devenir de ceux-ci et que les collectivités locales doivent organiser la collecte et le traitement des ordures ménagères de leurs habitants. Avant la loi du 13 juillet 1992 obligeant les communes à valoriser et recycler les déchets, la Communauté urbaine de Lille, en 1991, enclenche la collecte sélective sur 10 municipalités de son territoire pendant trois ans puis l’étend à l’ensemble du territoire.
Les habitants se voient dotés de poubelles à double-compartiments dont l’un sert à recevoir les déchets recyclables. La Communauté urbaine de Lille dans le cadre d’un contrat de délégation de service public confie à la société anonyme d’économie mixte locale Triselec, le tri et la revente des matériaux issus du recyclage des déchets. Triselec construit une usine de tri à Halluin qui est mise en service en décembre 1994. Elle est d’une capacité initiale annuelle de 60.000 tonnes et exécute le tri en vue du recyclage des déchets. Le tri est effectué de manière semi-mécanisée.
Sur cette photo de 1994, l’on peut voir des opérateurs effectuant un second tri des déchets après le premier, automatisé. Les plastiques, papiers et cartons sont ensuite transformés en balles pour être commercialisés.
Cote document : 13 Ph 33


Temps écoulé : 00:00:00