Eau et assainissement - La distribution d'eau potable - niveau moyen

La Communauté urbaine de Lille agit pour améliorer la qualité de vie des habitants de son territoire. Au début des années 1970, la consommation d'eau potable augmente, entraînant une pénurie d’eau dans différents secteurs du territoire métropolitain.
L’eau de la nappe phréatique souterraine lilloise est devenue insuffisante et la Communauté urbaine a dû construire de nouvelles infrastructures permettant de forer, d’acheminer l’eau et de la stocker. Ces constructions avaient pour but l’unification des différents systèmes de gestion de l’eau déjà mis en place dans certaines communes.
La Communauté urbaine a notamment mis en place un tarif unique pour toutes les communes. Ce tarif est basé sur la consommation réelle de chaque foyer, consommation enregistrée avec des compteurs. Jusqu’alors en effet, le tarif appliqué était défini en fonction du lieu de résidence et d’un forfait : il était donc différent pour chaque habitant du territoire métropolitain.
Sur cette photo de 1973, nous voyons un agent de la Communauté urbaine de Lille recevoir un habitant venu pour payer sa facture d’eau.
Cote document : 11 Ph 267


Temps écoulé : 00:00:00