Habitat - Programme d'action contre les taudis et de réhabilitation immobilière - niveau facile

Les courées du triangle textile Lille-Roubaix-Tourcoing sont un type d’habitat ouvrier créé à la fin du XIXe siècle.
Durant les années 1970, les conditions sanitaires dans ces courées sont difficiles. Les maisons n’ont parfois pas d’eau courante, pas de salle de bains et les toilettes se trouvent à l’extérieur.
Durant cette décennie, la Communauté urbaine développe des programmes de rénovation de l’habitat urbain sur son territoire.
Le 29 novembre 1969 a lieu un colloque sur la résorption des courées. Suite à celui-ci, sont déposés les statuts de l’ORSUCOMN, l’ORganisation pour la SUppression des COurées de la Métropole Nord, reconnue d’intérêt public par décret en Conseil d’Etat.
L’ORSUCOMN a dans ses statuts un rôle très large concernant la résorption de l’habitat insalubre. Elle s’occupe autant de l’élaboration des périmètres d’insalubrité, de la mise en œuvre des destructions, que du relogement des habitants.
La Communauté urbaine de Lille participe à ces opérations de manière financière en attribuant à l’ORSUCOMN près de 25 millions de francs entre 1971 et 1980 et c’est elle qui donne son aval final sur les programmes de réhabilitation.
Au sein de son conseil d’administration, on trouve : préfecture – Communauté urbaine de Lille – mairie de Lille – mairie de Roubaix – mairie de Tourcoing – conseil général – CIL (comités interprofessionnels du logement) – HLM – PACT (Programme d’action contre les taudis) – CAF – UDAF (Union des associations familiales) ainsi que des comités techniques, une commission d’action sociale et une commission de relogement.
Elle a décidé sa dissolution à compter du 30 juin 1982.
Cote document : 11 Ph 179


Temps écoulé : 00:00:00