Clin d'œil

Un trésor dans un océan de documents comptables

 

Durant sa vie professionnelle, un archiviste découvre parfois dans les fonds qu’il traite des documents remarquables. Voici l’un d’entre eux ! 

Nous sommes en janvier. Sous la lumière blanche des néons de la salle de tri, je vérifie un fonds, le 825 W, confié à la MEL par un ancien délégataire de transports en commun et composé de plusieurs centaines d’articles. Les livres de comptes reliés avec de lourdes plaques en acier succèdent aux liasses de fiches de paye. De la quantité, du lourd au sens propre, mais un peu répétitif et très administratif….. Jusqu’à ce que mon attention soit attirée par une description sortant du lot : « Transports, réseau de tramways électriques, équipements des voitures : plans d'ensemble, correspondance, tableaux des vitesses, descriptifs des matériaux (1907-1912) » !

 

 (jpg - 2455 Ko)

Extrait du plan d'ensemble à l'échelle 1/10. On y voit les sièges du tramway (dont les dossiers peuvent être inclinés), un bogie ainsi que le moteur. Le dessin est précis et détaillé.


Ces mots et ces dates suscitent immédiatement mon intérêt. En effet, c’est en 1909 qu’a été inauguré le Grand Boulevard reliant Lille à Roubaix et Tourcoing ainsi que sa ligne de tramway, l’une des rares en France restée en service sans interruption depuis son inauguration. Se pourrait-il que ce fonds contienne une pépite, un document remarquable et exploitable ?

 

J’ouvre la boîte, j’aperçois une ligne bleue au milieu des documents. C’est un plan que, dans le jargon des architectes, on appelle « un bleu ». Le document initial avait été dessiné sur du papier calque. Afin de le reproduire, il a été projeté sur du papier contact photosensible puis révélé par de la vapeur d’ammoniac. D’où le fond bleu du document.

 


 (png - 68808 Ko)

Plan d’ensemble à l’échelle 1/10. Seule une partie de ce plan a pu être numérisée sans risque de dommage. Elle est décrite comme suit : demi-coupe par l’axe d’une boîte à huile. On y voit la disposition des sièges, les détails de la décoration du plafond,

 

 

 

 

 

Je l’extrais, le déplie délicatement. Il est en partie déchiré. Sur un fond de la couleur azur se détachent des traits blancs très fins. Mon intuition était bonne : j’ai sous les yeux le plan d’ensemble au 1/10e réalisé en avril 1909 des voitures électriques du premier tramway reliant Lille à Roubaix et Tourcoing surnommé « Mongy », du nom de l’ingénieur à l’origine du boulevard sur lequel il circule ! Ce plan en coupe dévoile aussi bien les motifs de décoration que des détails techniques. Le dessin, du fait de sa précision, est remarquable. Il l’est plus encore lorsqu’on réalise qu’il a été entièrement dessiné à la main, les ingénieurs de cette époque ne disposant ni de traceurs, ni de logiciels de conception. Du fait de son état dégradé, il n’a pas été possible de le numériser intégralement. Vous n'en verrez donc que les parties les moins fragiles.


Un second plan d’ensemble au 1/50e en bien meilleur état offre une vue des voitures électriques moins détaillée. 

 

 (jpg - 3224 Ko)

Voiture électrique 1 et 2 Plan d’ensemble à l’échelle 1/50 montrant le tramway de face, de profil et en vue aérienne.


Les voitures ont été fabriquées par la Société franco-belge à Raismes. L’usine existe toujours et fabrique désormais du matériel ferroviaire pour Alstom.